Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EURO 2016 : FRANCE - ALLEMAGNE

bigdata.com/

bigdata.com/

RESUME DE MATCH

 

A noter, la sélection d'Umtiti pour l'entrée de match à la place de Rami.
Koscielny joue à droite à l'occasion, tandis que son côté de prédilection est à gauche.
Beaucoup de vitesse dans le début de jeu.

Côté allemand, Can remplace Khedira, blessé.


Les Bleus commencent fort.

6' : Neuer bel arrêt sur un tir de griezmann. Beaucoup d'imprécisions dans le jeu allemand notamment sur les passes (7', 9', 11'), de longues passes qui n'aboutissent pas.
12" : premier tir allemand de Muller sur la droite de Lloris beaucoup très décroisé.
13" : second tir allemand arrêté par Lloris, danger dans la surface de réparation?+
15' : tir de Muller pas assez puissant. Les Allemands montent d'un cran.
19' : Corner Allemand.
Les Français subissent le jeu allemand depuis déjà 10 minutes.

Match très dynamique.

Schweinsteiger tire à la 26' mais très bel arrêt de Lloris.
31' : Danger dans la surface française suite à un centre de Kimmich.


68% de possession allemande à la 35' minute.


36' : coup franc de Pogba sans inquiéter Neuer.
38' : tir Muller sans inquiéter Lloris suite à une très mauvaise passe de Matuidi.
41' : Griezmann tire à côté.
42' : Giroud qui s'échappe tout seul mais ne parvient pas à tirer, pressé par Höwedes.
45' : Pénalty contestable. But de Griezmann.

Umtiti est sélectionné pour la deuxième fois dès l'entrée de match, à la place d'Adil Rami. Koscielny, pourtant habitué à jouer à gauche, évoluera donc à droite.
Côté allemand, Can remplacera Khedira blessé.
Le match débute très fort, avec beaucoup de vitesse dans le jeu. Les Bleus démarrent très fort, Neuer (ALL) s'illustre en arrêtant un tir dangereux de Griezmann. Un jeu français séduisant s'oppose à beaucoup d'imprécisions dans le jeu allemand, notamment de longues passes qui n'aboutissent pas (7', 9', 11').
Les Allemands entrent enfin dans le jeu. Muller tire deux fois au but (12', 15').
Les Français subissent alors les attaques allemandes au cours d'un match très dynamique. Schweinsteiger met en danger Lloris (26') sur un tir puissant. Malgré la domination allemande incontestable (68% de possession à la 35' pour la Mannschaft), les Bleus ne s'avouent pas vaincus et tentent sans réussir (36', 41').
Giroud, parti seul, ne peut ajuster sa frappe, rattrapé et contré par Höwedes (42').
La France obtient un pénalty discutable, dans la confusion, à la suite d'un corner où Schweinsteiger touche le ballon de la main à la suite d'un contact avec Evra. Cela permet cependant aux Bleus d'ouvrir la marque par le biais de Griezmann qui transforme son pénalty, Neuer étant pris à contre-pied (45').

1-0 pour des Bleus en difficulté à la pause.

 

La domination allemande reprend.
58' : Boateng blessé sur une transversale du droit. Resté au sol un moment. Mustafi le remplace.
69' : faute française.
71' : Griezmann deuxième but.
73' : Kimmich touche le poteau.
75' : Coup franc allemand mais passe à côté.
79' : tir dévissé allemand.
81' : tête allemande d'Howedes. Au dessus.

Bon match de Sissoko.

86' : Sissoko enlève un ballon.
84' : Sissoko récupère le ballon pour son équipe face à Hector.
92' : super arrêt de Lloris.

L'Allemagne domine dès la reprise, mais ne parvient pas à trouver la faille.
Coup dur pour les Allemands qui doivent se séparer de Boateng, qui se blesse après une transversale du droit (58') et est remplacé par Mustafi.
Les Bleus résistent et parviennent même à inscrire un second but à Neuer qui réclamait une faute de Giroud après avoir repoussé le ballon une première fois (71').
Les Allemands tentent, à l'image de Kimmich (73') qui touche le poteau, mais ne trouvent pas le cadre (75', 79', 81').
A noter, un excellent match de Sissoko (84', 86') et de Lloris qui sort notamment une tête allemande sur sa ligne (92') en toute fin de match.
L'arbitre siffle la fin du match : les Bleus sont en finale !!

Rendez-vous dimanche 10 juillet à 21h00? pour la finale : FRANCE - PORTUGAL.

Rémy.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :